THEATRE GASTON-BERNARD

THEATRE GASTON-BERNARD
Place du 8 mai 1945

Réservations. – Tél. : 03 80 91 39 51

Théâtre Châtillon-sur-Seine

Situé au cœur de la ville de Châtillon-sur-Seine, le Théâtre municipal Gaston-Bernard possède une salle de spectacle de 550 places. Depuis son inauguration en 2006, le lieu propose une saison culturelle de qualité offrant une large palette de rendez-vous artistiques et culturels (théâtre, musique, danse, chant, arts du cirque, créations jeune public…), soit plus d’une soixantaine de représentations annuelles. Dans le cadre de son projet artistique, le TGB accueille également des compagnies en résidence de création permettant ainsi aux publics de rencontrer les artistes en action tandis qu’ils créent leur nouvelle œuvre. Ce lieu culturel dont le dessein est d’offrir le meilleur du spectacle vivant accessible à tous coordonne un programme d’actions culturelles nombreuses et structurant en direction des jeunes publics et des habitants du Pays châtillonnais. Les publics sont très variés et pleinement intergénérationnels.

Adresse :

Place du 8 mai 1945

21400 Châtillon-sur-Seine

Tél. : 03 80 91 39 51

Ouverture de l’accueil :

Mardi, jeudi et vendredi de 16 h 30 à 18 h 30

Mercredi de 10 h à 12 h et de 16 h à 18 h30

resa.tgb@wanadoo.fr

Site internet du Théâtre Gaston Bernard

Page Facebook du Théâtre Gaston Bernard

En évoquant des anecdotes savoureuses de l’enfance, Alexis Louis-Lucas renoue avec ses souvenirs de la vie à la campagne. La parole des aînés du village, l’exploration de cette nature mystérieuse, de ces arbres gigantesques qui nous disent tant de choses… l’éducation  de l’enfant dont se souvient le comédien, ne se fera pas à l’école, lieu d’instruction terrifiant. Non, son initiation à la vie se fera parmi les arbres. En gambadant botté, l’enfant découvre la signification des choses par l’intermédiaire des grincheux, ces vieux du village à la peau dure et aux mots rugueux. Ils sont les traducteurs initiés de ce que disent les arbres. Leur parole dégauchit, rabote, déniaise avec rudesse mais offre à l’enfant curieux ses copeaux de savoir et d’humour.

Au final, les récits s’assemblent pour révéler une quasi confession, mêlant l’amour des arbres à l’invention poétique : le sens de la vie à l’humour corrosif de l’écriture et du comédien.

 

EN UN CLIC

ECHOS DE LA DOUIX

Le magazine municipal est disponible en mairie ou téléchargeable ici



CINEMA

THEÂTRE